0(850) 303 0 190
Mebusevleri Mah. Şerefli Sok. 32/1
Çankaya / Ankara
Lundi - vendredi 9h00 - 18h00
Samedi et dimanche fermé

Possibilité de quitter le centre de retour Entrer en contact! Contactez-nous pour retirer l'ordre d'expulsion et quitter le centre de renvoi! Ne manquez pas le délai pour faire appel de la décision d'expulsion! Entrer en contact! Contactez-nous pour des méthodes et méthodes d'application efficaces! Entrer en contact! Vous n'êtes pas désespéré contre Deport! De nombreux immigrants peuvent être expulsés parce qu'ils ne connaissent pas les bonnes méthodes de recherche. Veuillez nous demander de l'aide!

Transactions

01

Annulation de la décision d'expulsion

La décision d'expulsion prise contre vous devient définitive en peu de temps. Avant que cette décision ne soit finalisée, la Cour doit être récusée avant la date limite. Dans le processus d'évaluation des recours, le processus d'expulsion est arrêté.

02

Quittez le Postback Center

Pour être libéré du Centre de retour, il est nécessaire de saisir la Cour après la notification de la décision de détention administrative. L'ordonnance de libération du tribunal est définitive et doit être exécutée.

03

Demande de protection internationale

Il est nécessaire de s'adresser aux institutions autorisées pour la décision de protection internationale. Pour cela, il est déterminé si une protection est requise ou non en procédant à divers examens et entretiens. Vous pouvez trouver les conditions nécessaires à la protection internationale dans les sections pertinentes de notre page.

04

Appel à expulser la période

De Turquie environ 1 an 3 ans, vous pouvez avoir été expulsé pour une période de 5 ans. Selon le motif de l'expulsion, ces délais peuvent être supprimés. Contactez-nous Si vous ne pouvez pas entrer en Turquie à cause du temps Deporte. Examinons votre situation.

Questions fréquemment posées

La décision d'expulsion est prise par la Direction provinciale ou de district de la gestion des migrations.

Avec la décision d'expulsion; Dans votre propre pays, le pays passera au transit, tandis que l'entrée en Turquie en tant que pays de transit ou dans un autre pays tiers peut être expulsée.

La période de 48 heures commence au moment de la livraison, lorsque tous les documents sont préparés et livrés au bureau d'immigration, afin que les étrangers puissent être livrés par la police aux autorités d'immigration. Dans le cas où l'immigration est considérée comme entrant dans le champ d'application de l'article 54 de la loi par l'administration de l'immigration, elle part de la présence de l'étranger dans l'administration de l'immigration.

Une évaluation de l'expulsion peut être effectuée à l'endroit où l'immigration est traitée, où l'étranger est attrapé ou déterminé par les unités d'application de la loi, dans les directions provinciales ou de district, dans les centres de retour ou ailleurs déterminés par l'autorité d'immigration.

L'évaluation de la décision d'expulsion doit être achevée dans la ville où l'immigrant est traité, capturé ou détecté.

Il est pris par le bureau du gouverneur de la ville où l'étranger est capturé, traité ou détecté ou directement par la direction générale.

La décision d'expulser doit être prise séparément pour chaque immigrant.

La décision est notifiée à l'étranger ou à son représentant légal ou avocat dont la décision d'expulser est motivée. Si un étranger faisant l'objet d'une décision d'expulsion n'est pas représenté par un avocat, lui ou son représentant légal est informé du résultat de la décision, des procédures et de la durée de l'appel.

L'étranger ou son représentant ou avocat peut saisir le tribunal administratif dans les 15 jours suivant la notification de la décision contre la décision d'expulsion.

Le tribunal administratif décide de faire appel à l'expulsion dans les 15 jours.

La décision du tribunal sur cette question est définitive et devrait être mise en œuvre immédiatement.

En cas de demande au tribunal, le processus d'expulsion est suspendu jusqu'à ce que la décision soit prise.

Les étrangers dont la décision de détention administrative a été prise sont conduits au GGM dans les 48 heures par la police qui effectue la capture.

Le processus de rétention dans GGM est évalué par le bureau du gouverneur chaque mois.

Ceux qui ne peuvent être considérés comme expulsés dans un délai de 6 mois à compter de la décision d'expulsion, les immigrants visés à l'article 55, sont libérés du Centre de retour avec la décision du tribunal, pour éliminer le risque de fuite, de demander le retour volontaire de l'étranger.

La durée maximale du séjour dans le centre de déménagement est de 6 mois. Dans certains cas, il peut être prolongé de 6 mois supplémentaires.

Dans le cas où la décision de détention au GGM se prolonge et sort à la suite d'une évaluation régulière tous les mois, chacun d'eux est notifié à l'étranger ou à son avocat.

L'avocat de l'étranger peut demander au tribunal correctionnel de la paix de quitter le centre d'expulsion.

Le tribunal d'instance évalue la demande de sortie du centre de retour dans les 5 jours.

La décision du tribunal correctionnel de la paix concernant la demande de sortie du centre de retour est définitive.

Ordre du jour

Références

Ils m'ont soutenu dans une période difficile à cause des erreurs que je vis en Turquie. Je me sentais comme dans mon pays.

Merci d'avoir couru à mon aide pendant votre détention au Postback Center.

Alors qu'ils allaient être complètement expulsés, ils les ont sauvés en les guidant pour les transactions nécessaires.

fr_FRFrançais
tr_TRTürkçe psپښتو afAfrikaans en_USEnglish fa_IRفارسی arالعربية ru_RUРусский fr_FRFrançais